Un collège d’architectes

(actualisé le ) par A.Gourlot, H. LE BALCH-SCHWOB, R. CHEKROUN

Les architectes Messieurs Lesne et Besnard-Bernadac ont fait preuve d’originalité dans l’élaboration des plans du collège à l’époque où l’on construisait des collèges de style "Pailleron". En effet, l’implantation du collège a été étudiée avec le souci de permettre une polyvalence des espaces.

En raison de la configuration du terrain et de son orientation, le choix s’est porté sur une composition volontairement animée tant en plan qu’en volume. La composition s’exprime par un jeu de volumes décalés autour de coursives qui permettent d’assurer la pénétration du soleil.

En débordement des étages, le volume du rez-de-chaussée épouse la forme générale du terrain et s’avance en proue vers l’accès principal du Boulevard d’Argenson.

Au rez-de-chaussée, le vaste hall est décoré d’une fresque en céramique de Charles Gianferrari, mosaïste et sculpteur français né en 1921 en Suisse. Il fut associé à de nombreux projets en collaboration étroite Roger Anger, architecte qui se consacra essentiellement au projet d’Auroville, ville expérimentale créée en Inde du sud.

Le collège André Maurois a été prévu pour 600 élèves. La construction a commencé le 17 juin 1974 et fut terminée le 15 avril 1976. Il a été inauguré le 27 octobre 1976 par Monsieur de Peretti, maire de Neuilly et ancien Président de l’Assemblée Nationale.